Des formats et financements"clés en main" ou "à la carte"


Notre association intervient principalement dans les collèges et lycées, mais également hors scolaire (bibliothèques, médiathèques, associations, mairies, foyers, centres sociaux, structures pénitenciaires…).

Nous proposons nos interventions sous forme de prestations. En fonction du territoire, du public visé et du format d’interventions, des financements sont possibles. Nous contacter pour plus d’informations.

Nos intervenants s’adaptent en fonction de l’actualité, du public, du matériel et du temps à disposition.

NOS ACTIONS

auprès des jeunes

Nos modules
  • 2 sessions de 2H chacune (espacées d’une semaine ou plus)

Première session – Comprendre le métier de journaliste (formation, méthodes, outils, contraintes, modèle économique des médias, risques et responsabilités du métier…) ; faire parler les jeunes de « comment ils s’informent » (médias, réseaux sociaux, comptes Youtube…) ; les amener à réfléchir aux notions d’angle, de ligne éditoriale, de hiérarchie de l’information, de source, de preuve ; mieux cerner les différences entre « faits » et « opinions » ; comprendre les rudiments de la manipulation des images (photos et vidéos) etc

Deuxième session – Davantage axée sur des exercices pratiques pour les rendre autonomes dans la pratique du fact-checking, de l’enquête. Exemple d’atelier : se pencher sur la construction d’une rumeur ou d’une fake news, déconstruire les éléments qui font qu’elles sont fausses etc.

 

  • Ateliers de production

Création de Une de journal, d’un JT type « 20H », d’une chronique papier, radio ou audiovisuelle – interview,  enquête, reportage…)

3 à 5 ateliers, en petits groupes => 1 journaliste pour 3 à 4 jeunes (nombre d’ateliers et durées modulables en fonction des contraintes).

Nos formats

Présentiel ou numérique
Des cycles de plus que 2 interventions sont possibles (à la carte)

Public cible

École élémentaire, collège, lycée et enseignement supérieur

Objectifs
  • S'intéresser à ce qui préoccupe directement les jeunes : partir de leur rapport à l'information, de leurs pratiques, leurs références, pour les amener à s'interroger, à remettre en cause certaines sources, les ouvrir à de nouvelles etc.
  • Qu’est ce qu’une information ? Comment travaillent les journalistes ? Quelles différences avec les bloggeurs, youtubeurs, instagrameurs ?
  • Qu'est-ce qu'une fausse information ou une théorie du complot ?
  • Pour quelles raisons créer une fake news ? Quels risques à la diffuser ?
  • Pourquoi a-t-on tant envie d'y croire ? (les bais cognitifs, ces pièges tendus par notre cerveau)
  • Comment vérifier ou questionner un contenu (article, photo, vidéo, tweet, post Instagram....) ?
Maisons de quartier | Bibliothèques | Médiathèques | Centres sociaux | Associations | Club sportif
Nos modules
  • 2 sessions de 2H chacune (espacées d’une semaine ou plus)

Première session – Comprendre le métier de journaliste (formation, méthodes, outils, contraintes, modèle économique des médias, risques et responsabilités du métier…) ; faire parler les jeunes de « comment ils s’informent » (médias, réseaux sociaux, comptes Youtube…) ; les amener à réfléchir aux notions d’angle, de ligne éditoriale, de hiérarchie de l’information, de source, de preuve ; mieux cerner les différences entre « faits » et « opinions » ; comprendre les rudiments de la manipulation des images (photos et vidéos) etc

Deuxième session – Davantage axée sur des exercices pratiques pour les rendre autonomes dans la pratique du fact-checking, de l’enquête. Exemple d’atelier : se pencher sur la construction d’une rumeur ou d’une fake news, déconstruire les éléments qui font qu’elles sont fausses etc.

  • Ateliers de production

Création de Une de journal, d’un JT type « 20H », d’une chronique papier, radio ou audiovisuelle – interview,  enquête, reportage…)

3 à 5 ateliers, en petits groupes => 1 journaliste pour 3 à 4 jeunes (nombre d’ateliers et durées modulables en fonction des contraintes).

Nos formats

Présentiel ou numérique

Public cible

De 10 à 20 ans

Moyens techniques

Matériel de tournage fourni (caméras, micros, dictaphones…).
Les élèves devront avoir à disposition des ordinateurs munis d’une connexion internet (CDI, salle informatique…).

Objectif
  • Sensibiliser les jeunes de manière ludique, dynamique et participative au métier de journaliste, à la recherche d’information, l'éveil de l’esprit critique. Nous leur apprenons à se méfier de ce qui circule sur internet et les réseaux sociaux - fake news, rumeurs, préjugés... - en les rendant eux mêmes "acteurs" et producteurs d'information.

NOS ACTIONS

auprès des adultes

Nos modules

Demi journée, journée complète, semaine complète

Nos formats

Présentiel ou numérique

Public cible

Encadrants de structures d’éducation (à la demande des structures) :

  • SCOLAIRES : instituteurs, professeurs des écoles (collèges, lycées), conseillers principaux d’éducation, assistants d’éducation, psychologues, personnels de direction…
  • NON SCOLAIRES (bibliothèques, médiathèques, centres sociaux, associations, établissements pénitenciers, foyers sociaux…) : personnel encadrant, dirigeants, bénévoles…
  • FORMATION POUR ELUS : Fake Off se propose également de former les élus qui le souhaite aux problèmes rencontrés au cours de leur mandat, concernant l’information / la désinformation : Comment aborder les fake news et théories du complot avec ses administrés ? Quelles sont les  mots et méthodes contre-productives ? Les outils et attitudes à privilégier ? Les ressources et supports vers lesquels se tourner ?
Moyens techniques

La structure devra mettre à disposition des ordinateurs et une connexion internet.
« Fake off » dispose d’un vidéoprojecteur au besoin, si la structure n’en possède pas.

Objectifs
  • Mieux cerner les pratiques des jeunes en matière d'information ; Maîtriser des outils et méthodes, simples et efficaces, pour cerner la fiabilité d'une source, repérer une image truquée ou décontextualisée, etc ; Transmettre des clés pour qu'ils soient mieux armés face à la désinformation.
Exemples de thèmes abordés
  • La fabrique de l'information : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Comment ?
  • Complotisme, fake news... Les reconnaître et y faire face.
  • Outils de recherche et méthodologie de l'enquête.
  • Faits et Opinion : pourquoi est-ce si important de les distinguer ?
Financement

Notre association est reconnue comme organisme de formation pour une prise en charge OPCO.

NOS ACTIONS

Conférences et débats

Nous animons également des conférences et débats, ouverts à tous ou réservés à un groupe restreint, selon la demande émise par la structure (mairie, entreprise, association, bureau étudiant...).Nous adaptons notre propos et nos méthodes aux besoins spécifiques de la structure - qu'elle soit institutionnelle ou privée.

Nos formats

1 à 3h (modulable).

Public cible

Adultes (possibilité d’ouvrir à un public adolescent, sur demande de la structure).

Moyens techniques

Vidéoprojecteur et ordinateur à fournir (possibilité de prêt si besoin).

Objectifs
  • Ouvrir le dialogue sur les médias et le métier de journaliste, répondre aux interrogations et aux critiques des médias, aborder les sujets d'actualité qui font polémique et les fake news qui font le buzz (ex : documentaire "Hold Up", défiance vis-à-vis de la vaccination contre la COVID-19...). Possibilité d'axer toute l'intervention sur une thématique en particulier.
Exemples de thèmes abordés
  • Viralité, fake news, bulles de filtres : le pouvoir des algorithmes
  • Genèse et Histoire du complotisme
  • Comment la désinformation est devenue une arme politique ?
  • Liberté d'expression, caricature, blasphème : comment l'aborder en classe ?

Pour en savoir davantage sur nos ateliers