Présentation


Fake Off a été la première association de journalistes issus essentiellement du monde de l’audiovisuel à s’engager pour le développement de l’esprit critique et la lutte contre la désinformation de masse chez les jeunes.

Notre regroupement a débuté en 2015, à la suite des attentats de Charlie Hebdo, car certains d’entre nous travaillaient dans une agence de presse située dans les mêmes locaux. Dans la foulée, un nombre très important de rumeurs et de fausses informations a fleuri sur le web et les réseaux sociaux : « Les attentats n’auraient pas vraiment eu lieu », « Ils auraient été organisés par l’État Français« , « Les journalistes réfugiés sur le toit auraient été tenus au courant, à l’avance, car certains portaient des gilets pare-balles« . Choqués par ces rumeurs mensongères, nous avons cherché à nous rassembler, dans le but de recréer du lien avec le grand public : l’aider à mieux repérer les fausses informations, à questionner ses certitudes et ses opinions, à identifier les sources fiables. En un mot : aiguiser son esprit critique.

L’enjeu est de taille car aujourd’hui, les jeunes comme les adultes - parents, encadrants, chefs d'entreprises, commerçants, enseignants... - sont autant de maillons qui contribuent, souvent malgré eux, à la diffusion de fausses informations.

Nous avons donc commencé par fonder un collectif avec une dizaine de journalistes bénévoles, qui s’est concrétisé par la création officielle de l’association de loi 1901, en février 2018.

L’association réunit aujourd’hui une cinquantaine de professionnels travaillant à la télévision, à la radio et en presse écrite ou sur le web (enquêteurs, caméraman, journalistes, rédacteurs en chef…). Nous sommes tous unis par la même ambition : mieux outiller le grand public face à la désinformation et tenter de réparer le lien de confiance, souvent abîmé, entre les journalistes et les citoyens.

Nos valeurs


Organiser des ateliers d’éducation à l’information et à la désinformation est notre cœur d’action. Nous intervenons essentiellement auprès de jeunes 10 à 16 ans, en milieu scolaire (collèges, lycées) et hors-scolaire (centres sociaux, bibliothèques, médiathèques, associations…)

Nous proposons également des formations pour adultes (enseignants, éducateurs, encadrants en milieu scolaire ou hors scolaire), à la demande d’associations, de foyers, de mairies, d’Universités etc. Elles peuvent prendre la forme de conférences ouvertes au public, ou d’ateliers, en groupes plus restreints.

Nous sommes très attachés à la pédagogie participative, qui met les jeunes et les adultes que nous accompagnons en position d’acteurs, tout au long de nos interventions. Nous commençons systématiquement par les interroger sur leurs habitudes en matière d’usage des médias et des réseaux sociaux, pour mieux comprendre leurs pratiques et partir de leurs sources pour les inviter à s’interroger, à mener l’enquête etc.

Notre méthode consiste à leur transmettre, au fil de nos recherches, des outils techniques et une méthodologie adaptée à leur âge et à leurs pratiques, qui les aideront ensuite tout au long de leur vie, à être mieux armés face à la désinformation.

Enfin, nos interventions auprès des jeunes comme des adultes, se font toujours dans une démarche d’humilité. Chaque intervenant vient avec son vécu, sa vision du métier, sans prétendre avoir tout compris, ni détenir la « vérité universelle ». Nous restons à l’écoute de toutes les interrogations et abordons sans tabou les critiques légitimes pouvant être émises à l’encontre du milieu médiatique. Car être journaliste, c’est aussi s’astreindre à une remise en question continue !

Nos outils pédagogiques


Fake Off dispose d’un pôle pédagogique en charge d’alimenter et de renouveler nos supports pédagogiques, nos outils, nos références, utilisées en intervention. Vous pouvez en avoir un aperçu dans la rubrique « Boîte à outils ». Si vous souhaitez transmettre une idée, un support, une référence, au Pôle Pédagogique, écrivez-lui directement en vous adressant à lui via la rubrique « Nous contacter ».

L'équipe


FAKE OFF est la première association de journalistes professionnels issus essentiellement de l’audiovisuel qui se sont engagés sur le terrain de la lutte contre la désinformation chez les jeunes. Active depuis 2016, constituée en association loi 1901 en février 2018,  FakeOff compte aujourd'hui une quarantaine de journalistes actifs.

Au départ, nous étions essentiellement issus du monde de l'audiovisuel (chaines de télévision et boîtes de production) mais notre éventail s'est élargi et accueille désormais aussi des journalistes qui travaillent en radio et en presse écrite.